Operations spécifiques
La phase 3 du PNDP sera marqué par un important investissement de l’Union européenne.

Actualité mise à jour le 14 Mars 2018 à 08:09:05

-

Publié initialement le 2017 Juin 16


2183
La phase 3 du PNDP sera marqué par un important investissement de l’Union européenne.

Le 14 juin 2017, une convention de financement a été signée entre la République du Cameroun, représentée par Louis Paul Motaze, Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT), Henri Eyebe Ayissi, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER), le représentant de Madame l’Ambassadeur de l’Union européenne au Cameroun, Mats Liljefelt, l’Ambassadeur de France au Cameroun, Gilles Thibault, et l’Agence Française de Développement (AFD), représentée par Christian Yoka, Directeur Régional de l’AFD au Cameroun.

Ce sont les régions de l’Adamaoua, de l’Est, de l’Extrême-Nord et du Nord, en proie à l’insécurité et aux effets des mouvements de réfugiés et déplacés, qui bénéficieront de cet appui financier de l’Union européenne (UE), devenu après l’Etat du Cameroun, le troisième bailleur de fonds du PNDP, derrière la Banque mondiale et la France à travers l’Agence Française de Développement (AFD).

Laissez un commentaire
Aucune réaction