APPEL A CANDIDATURES N° 024 RELATIF AU RECRUTEMENT D’UN (01) INGENIEUR JUNIOR

Actualité mise à jour le 27 Sept. 2017 à 20:23:38

-

Publié initialement le 27 Sept. 2017


4275

MINISTERE DE L’ECONOMIE, DE LA PLANIFICATION ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
******************
PROGRAMME NATIONAL DE DEVELOPPEMENT PARTICIPATIF
******************
CELLULE NATIONALE DE COORDINATION
            ******************          
APPEL A CANDIDATURES N° 024 RELATIF AU RECRUTEMENT D’UN (01) INGENIEUR JUNIOR A LA CELLULE INFRASTRUCTURE DU PNDP DANS LE CADRE DE L’OPERATION HIMO

Date : 25 septembre 2017


Financement :   Fonds FFU
  • Contexte et justification

L’Opération HIMO logé au sein du PNDP est la traduction concrète du Programme d’Aménagement du Territoire (PRODAT) élaboré par le Ministère de l’Economie de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT). Sa mise en œuvre qui a démarré en 2015 s’est fait avec l’appui financier de l’AFD, à travers les fonds C2D2 pour le compte de la première phase de l’opération et avec l’appui financier des fonds fiduciaires d’Urgences  (FFU) de l’Union Européenne pour la seconde phase de l’opération.
Dans le cadre de cette seconde phase, qui ne concerne que la Région de l'Extrême Nord, 20 microprojets ont été retenus et feront l'objet d'un financement (FFU). Ces projets concernent la construction des mares pour l’abreuvage du bétail, des forages et la réhabilitation des pistes agricoles.
Pour améliorer la coordination et le coaching des opérations techniques sur le terrain au niveau de la Cellule Nationale de Coordination, il est programmé le recrutement d’un Ingénieur Junior à la Cellule des infrastructures du PNDP dans le cadre de l’opération HIMO.

  • Objectif de la mission
    L’objectif de ce recrutement est d’affecter à la CNC au sein de la Cellule Infrastructure, un cadre expérimenté devant assister le Responsable Technique Chargé des Infrastructures dans la préparation des dossiers techniques, le suivi des chantiers et des opérations dans le cadre du Projet  HIMO.  
  • Mandat

Sous la supervision générale du Coordonnateur National, le cadre travaillera sous la responsabilité du Responsable Technique Chargé des Infrastructures dans la préparation des dossiers techniques, le suivi des chantiers et les opérations dans le cadre du Projet  HIMO.  
2. Domaines d’activités du Cadre
De manière globale, les activités du cadre couvrent les domaines d’actions de l’opération HIMO du PNDP et touchent notamment en lien avec l’équipe régionale de l’Extrême-nord, la préparation des dossiers techniques (DAO, DCE, TDR des contrôleurs et ingénieurs des marchés, …), le suivi/contrôle des travaux d’exécution et de maintenance des infrastructures non réceptionnés définitivement, le suivi des réceptions définitives, la maintenance des ouvrages réceptionnés définitivement, la rédaction des rapports, la constitution et la mise à jour d’une base de données, le renforcement des capacités des acteurs dans la pérennisation des acquis feront également partie de ses domaines d’action, le coaching et l’accompagnement de l’équipe Régionale dans le cadre de l’opération. De manière spécifique, il sera chargé d’appuyer la Cellule Infrastructure de la CNC sur les activités se déclinant ainsi qu’il suit :

  • Au niveau de la préparation des DAO/DCE, il sera chargé de la vérification et de la validation des documents en lien avec :
  • La sélection des prestataires/sectoriels chargés d’élaborer des DAO/DCE HIMO ;
  • L’élaboration des DAO/DCE HIMO et de veiller à la qualité technique de ceux-ci ;
  • L’approbation en lien avec la Cellule de Passation des Marchés des DAO/DCE HIMO (dans le cadre des études, des travaux, de la surveillance et du contrôle des chantiers, de l’élaboration des requêtes et des consultations diverses).
  • Au niveau de la réalisation des micro-projets HIMO, il sera chargé de veiller sur :
  • l’application de l’approche HIMO dans les travaux de construction ;
  • la réalisation des micro-projets et la qualité technique de ceux-ci,
  • la qualité des rapports intermédiaires et les rapports d’achèvement établis par les prestataires (ou sectoriel) ;
  • l’optimisation des opérations du Guichet Unique  pour le paiement des décomptes des prestataires ;
  • la qualité des documents issus de la participation aux réceptions (techniques, provisoires et définitives) des travaux ;
  • la qualité des Tdr des missions de vérification des travaux réalisés conformément au contrat.
  • Au niveau de la maintenance des ouvrages, il sera chargé de veiller sur la qualité :
  • des modèles de plan de gestion et de maintenance des infrastructures avec les services techniques concernés et ;
  • des documents de programmation du suivi des activités de maintenance des infrastructures pendant la période de garantie ;
  • des activités de renforcement les capacités des Agents communaux sur l’encadrement des comités de gestion.
  • Au niveau des formations, il  sera appelé à : 
  • participer à l’identification des besoins en formation pour les bénéficiaires et les organismes d’appui notamment en matière de maîtrise d’ouvrage;
  • participer à la définition et à la diffusion des formations au profit des prestataires en matière de maintenance des ouvrages pendant la période de garantie ;
  • participer à la définition et à la diffusion des formations dans le domaine de la gestion, du fonctionnement et de l’entretien/maintenance des infrastructures  au profit des maîtres d’ouvrages, des populations bénéficiaires et des sectoriels ;
  • contribuer à l’élaboration des guides de formation au profit des groupes/personnes ciblés.
  • Profil et expériences requises 

Le candidat est un ingénieur de Génie Civil/rural/hydraulicien, ayant une bonne connaissance du milieu socio culturel et écologique et justifiant de parfaites aptitudes à travailler sous pression.  Il est apte à effectuer de manière régulière des descentes sur le terrain notamment dans les zones rurales.

Il dispose d’une bonne qualification et d’une expérience dans les domaines de la conception, de la réalisation et la gestion des infrastructures, du contrôle/surveillance des chantiers de construction, du suivi et de l’évaluation des travaux de génie civil et /ou de génie rural (bâtiments, pistes, biefs, micro barrages, électrification rurale, puits/forages…). La maîtrise des techniques de haute intensité de main d’œuvre (HIMO) dans les chantiers sera un atout.

  • Diplôme
  • Niveau d’enseignement général au moins de bac+4 : Avoir au moins un diplôme d’ingénieur des travaux de Génie Civil/rural/hydraulicien.
  • Expériences professionnelles
  • Minimum 5 ans d’expérience générale ;
  • Minimum 3 ans d’expérience professionnelle dans le montage des dossiers de consultation des entreprises ;
  • Minimum 3 ans d’expérience professionnelle dans la conception, et la réalisation de projets de développement et d’infrastructures communautaires ;
  • Minimum 3 ans dans le suivi de la gestion des contrats de travaux, de fourniture et des prestations intellectuelles ;
  • Minimum 2 ans d’expériences cumulées dans la gestion de base de données. 
  • Maîtrise de l’outil informatique
  • Bonne maîtrise de la suite bureautique Microsoft office et des NTIC
  • Langues de travail
  • Les langues de travail sont le français et/ou anglais 
  • Autres connaissances requises
  • Expériences en formation/animation d’atelier;
  • Aptitude pour le travail en équipe ;
  • Bonne capacité d’analyse et de synthèse ;
  • Bonne capacité de communication et de rédaction des rapports ;
  • Capacité de travail dans un environnement à fortes contraintes.

N.B : les candidats dont le niveau de formation et d’expérience seront inférieurs à ceux indiqués ci-dessous seront éliminés.  

  • Durée et lieu de poste 

La durée de la mission est de 18 mois. Le poste sera basé à la Cellule Nationale de Coordination à Yaoundé.

  • Conditions Générales de Recrutement

7 .1 Modalités de recrutement

La sélection se fera en 2 phases, selon les procédures en vigueur au PNDP:
(i) Evaluation des dossiers de candidature;
(ii) Entretien avec les candidats pré qualifiés.
Un avis de non objection de l’Agence Française de Développement sera requis sur le CV des candidats pré qualifiés après la phase d’évaluation des dossiers de candidature et le CV du candidat retenu après la phase d’entretien. 

7.2 Dossier de candidature

Les candidats au poste devront soumettre une offre de candidature comprenant les éléments ci-après :

  • Une lettre de motivation manuscrite adressée au Coordonnateur National du PNDP ;
  • Un Curriculum Vitae (CV) détaillé mettant en évidence les références et expériences similaires au poste;
  • Les attestations certifiées pour les déclarations ou expériences figurant dans le CV ;
  • La copie certifiée conforme des originaux des diplômes.

Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes : de 08 heures à 17 heures.

Les dossiers de candidatures doivent parvenir sous pli fermé en cinq (05) exemplaires, dont un original et quatre (04) copies ou sous forme électronique à l’adresse ci-après, Cellule Nationale de Coordination du PNDP sise à Nouvelle Route Bastos, face du PNUD, B.P: 660 Yaoundé-Cameroun, Tel.: (237) 222 21 36 64/ (237) 222 21 36 65, Email: pndpcameroun@yahoo.fr ou pndp@pndp.org, au plus tard le 19 octobre 2017 à 17 h 00mn.
                                                                                                                         

                          

Le Coordonnateur National
Mme NGA Marie Madeleine

Laissez un commentaire
Aucune réaction