PNDP Agropastoral : plus de 4 milliards bientôt investis à l’Est

Actualité mise à jour le   

-

Publié initialement le 02 Mars 2021


225
PNDP Agropastoral : plus de 4 milliards bientôt investis à l’Est

Plus de 4 milliards bientôt investis à l’Est

Le PNDP qui matérialise ce projet, a bouclé les études de préfaisabilité des projets inscrits dans le cadre du FED et destinés à impulser le développement local.

Dans le cadre du financement du 11e Fonds européen de développement (FED), notamment dans son volet agropastoral, rendu possible par le concours de l’Union européenne avec délégation de gestion à l’Agence française de développement (AFD), des projets sont prévus dans les quatre départements de la région de l’Est. Implémenté sur le terrain par le PNDP, il vise à désenclaver les bassins de production et à appuyer les filières agropastorales dans la Boumba-et-Ngoko, le Haut-Nyong, la Kadey et le Lom-et-Djérem. De manière concrète, la région de l’Est a une allocation globale de 4 091 000 000F. Ce projet va résoudre le problème du développement local participatif dans les bassins de production des filières porteuses avec la création des richesses et des emplois sur des chaines de valeur agricole bien identifiées. Une mission conjointe dépêchée par la coordination nationale du Programme, appuyée par la coordination régionale, ainsi que les sectoriels MINTP, MINADER, MINEPIA et MINEPDED a dû se rendre en avril dernier, pendant deux semaines sur le terrain, pour retenir les projets les plus pertinents et à large impact. Ainsi, on peut retenir que sept projets intégrateurs sont retenus dans la Boumba et Ngoko. L’un des projets importants qui sera réalisé ici, c’est notamment la réhabilitation de la piste agricole intercommunale Mbiali-Paya 2-Rivière Bangué-Bondjé sur 20km.

Dans la Haut-Nyong, sept projets d’importance majeure sont retenus. On verra ainsi la réhabilitation des pistes agricoles Motcheboum- Mpoundou-Bameko et Baguempal-Nkoum longue de 22km, avec une bretelle d'environ 1 km et un ouvrage de franchissement à construire. F. La construction et équipement d'une ferme de poussins d'un jour. Pour le volet appui aux filières agropastorales, notons qu’une contribution de 10% est requise des bénéficiaires. Pour la Kadey, on note neuf projets porteurs. On s’attendra ici par exemple la réhabilitation de la piste agricole Garoua Sambé- Kadey sur 9 km avec construction de 02 ouvrages de franchissement. Enfin dans le Lom et Djérem, où six projets intégrateurs sont retenus, on peut par exemple noter la piste agricole Mandjou 1 - Gbakombo- Bakassi - Ngounte (27 km) possédant un fort potentiel agricole et déjà en cours d’exploitation. D’après la coordonnatrice régionale du PNDP/Est, Claudine Ashetkuemun, après cette mission de préfaisabilité, nous attendons le recrutement d’un consultant qui viendra maintenant faire l’étude de faisabilité. Mais déjà, beaucoup d’espoir fondé en ce projet qui viendra en supplément à ce que le gouvernement fait sur le terrain à l’Est.


Laissez un commentaire
Aucune réaction