RESILAC : prêt pour la phase de déploiement

Actualité mise à jour le   

-

Publié initialement le 29 Jan. 2020


743
RESILAC : prêt pour la phase de déploiement

Prêt pour la phase de déploiement

La deuxième session du comité de pilotage opérationnel du Programme de Redressement Économique et Social Inclusif du Bassin du Lac Tchad a été présidée le 21 janvier 2020 par le Gouverneur de la Région de l’Extrême-Nord

C’est dans la salle de Conférence de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) de Maroua que la cellule régionale du PNDP pour l'Extrême-nord,  en sa qualité de membre permanent du Comité de pilotage et en tant que Responsable de Projet/Programme, a pris part aux travaux du Comité de pilotage du Programme RESILAC le mardi 21 janvier 2020 dès 10h00 .

L’ordre du jour tournait principalement autour des activités de déploiement du Programme, après sa phase d’amorce qui s’est faite auprès des Communes de Mindif et Dargala dont les Plans communaux de développement (PCD) sont en cours d’actualisation avec le PNDP. Il s’est donc principalement agi d’apprécier l’état d’avancement de la mise en œuvre des activités dans ces Communes et formuler des recommandations visant l’amélioration des interventions dans la phase de déploiement qui devrait également toucher les Communes de Koza déjà en cours d’actualisation aussi et celle de Mora pour laquelle le PNDP entrevoit une actualisation “light” dès cette année 2020 à côté de 17 autres Communes.

Le PNDP étant réputé pour ses travaux d’élaboration et d’actualisation des Plans Communaux de Développement (PCD), RESILAC entend surfer sur les acquis de ce partenaire et membre permanent de son Comité de Pilotage pour finaliser ses diagnostics territoriaux et surtout voir comment arrimer les actions contenues dans ses piliers (Cohésion sociale, Redressement économique, Appui institutionnel et renforcement des capacités des Communes…) à celles recommandées par le MINDDEVEL dans son approche Budget-Programme pour leur meilleure implémentation dans les Communes à travers les PCD.
Laissez un commentaire
Aucune réaction