Décentralisation : le gouvernement veut accélérer le processus

Actualité mise à jour le   

-

Publié initialement le 18 Mars 2019


189
Décentralisation : le gouvernement veut accélérer le processus

Décentralisation                                                                            

Le gouvernement veut accélérer le processus

Une première édition des Assises générales de la commune s’est tenue les 6 et 7 février derniers à Yaoundé sous la présidence de Joseph Dion Ngute, Premier ministre, chef du gouvernement, représentant le chef de l’Etat. 

Le palais des congrès de Yaoundé a servi de cadre à la première édition des Assises générales de la commune, placée sous le thème « Approfondir la décentralisation : la commune camerounaise rénovée à l’horizon 2O24 ». Ce conclave a connu la participation de plusieurs acteurs, notamment les maires des 36O communes du Cameroun, différents départements ministériels et des partenaires au développement.

Dès l’entame de son propos, à l’ouverture des travaux, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a indiqué qu’il faudra explorer les voies et moyens d’approfondir la décentralisation à l’échelle communale. Il s’agit de « préparer la commune à prendre toute sa place et jouer pleinement son rôle dans le septennat des Grandes opportunités »a-t –il relevé. Pour ce faire, les collectivités territoriales décentralisées bénéficient depuis 2O1O du transfert de 63 compétences par 2O départements ministériels, avec des ressources de plus de 35O milliards de f. En 2O19, un pas supplémentaire a été franchi avec l’octroi de 1OO millions de f destinés à l’investissement dans chaque commune. Le Premier ministre a ainsi invité les maires à faire des communes camerounaises des espaces d’opportunités multiformes pour les populations et un espace économique viable, en droite ligne des objectifs de la stratégie nationale de décentralisation.

Le Programme national de développement participatif a joué un rôle majeur durant ce forum sur la commune. Marie Madeleine Nga, Coordonnateur national a présidé par exemple la sous –commission de la Communication et des Relations Publiques desdits travaux. Isaac Ekeme, Responsable de la formation et du développement des capacités au PNDP  a présenté une communication sur la planification du développement local. Et de manière permanente, un stand du programme était animé pendant toute la durée de l’évènement.

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire
Aucune réaction