JIF 2019 : les femmes du PNDP se mettent en condition physique

Actualité mise à jour le 07 Mars 2019

-

Publié initialement le 07 Mars 2019


168
JIF 2019 : les femmes du PNDP se mettent en condition physique

Les femmes du PNDP se mettent en condition physique

Elles ont organisé une marche sportive le 7 mars 2018, en prélude à la célébration de la 34e journée internationale de la femme.

Le groupe qui se déploie ce jeudi matin dès 6h, au lieu-dit Pont Dragage, siège de la cellule nationale de coordination du Programme National de Développement Participatif (PNDP), est un bloc compact et unifié, constitué des femmes et des hommes, personnels et stagiaires. Lorsqu’est amorcée l’ascension vers le mont-Fébé, le groupe devient moins tassé, mais la colline n’arrivera pas à avoir raison de l’endurance collective qui est une force du Programme. Le retour sera moins pénible, facilité par la descente qui ne requiert pas d’efforts physiques. C’est l’itinéraire pont-dragage, rond-point Bastos, hôtel Mont Febe qui a été choisi, par les femmes, pour dégourdir les jambes et tonifier les muscles du personnel du PNDP.

La deuxième partie de la marche sera consacrée aux exercices physiques en deux phases. D’abord de légers exercices de musculation, couplées à des explications sur la valeur de l’exercice physique pour l’homme, sous la conduite de Georges Nkami, Responsable Socio-environnemental du PNDP. Sa présentation vise à montrer la place et l’importance du sport dans toute démarche de changement. Une approche tirée du « Saemaul Undong » qui a contribué à faire de la Corée du Sud un pays prospère. Il s’agit d’un mouvement de développement communautaire qui vise à améliorer la vie économique, sociale et culturelle des citoyens, ainsi que leur environnement à travers l’apprentissage de bonnes manières, des valeurs du travail, de la coopération, de l’autonomie, de même qu’une participation active et volontaire des membres de la communauté. Cette approche est expérimentée par le PNDP dans la phase de consolidation et de pérennisation des acquis.

Place ensuite aux exercices d’aérobics et de tonification musculaire, sous la conduite du coach sportif mobilisé pour la circonstance. Conformément au thème de cette 34e fête au Cameroun : « croisade contre les inégalités des sexes : s’arrimer à la nouvelle impulsion » le Coordonnateur National du PNDP, Marie Madeleine NGA, ne manquera pas, au terme de cette conviviale rencontre, de rappeler à ses équipes le rôle et la place éminemment importante de la femme dans la société. Elle soulignera « la nécessaire complémentarité existentielle entre l’homme et la femme ». Ce qui doit se traduire dans la pensée équitable à travers un nivellement des tâches confiés aux enfants par exemple dans une maison ». Propos qui clôt la première étape de la célébration réussie au PNDP, avant la journée du 08 mars 2019 qui promet d’être riche.

 

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire
Aucune réaction