Le PNDP en benchmarking en Guinée-Conakry.

Actualité mise à jour le 30 Mai 2018

-

Publié initialement le 30 Mai 2018


127
Le PNDP en benchmarking en Guinée-Conakry.

La mission camerounaise qui s’est déployée en Guinée Conakry a eu l’occasion d’échanger et de partager avec les autorités Guinéennes sur les éléments de coopération utiles tant au Programme d’Appui aux communautés Villageoises (PACV) de Guinée-Conakry, qu’au PNDP du Cameroun. Le 18 mai 2018, la mission camerounaise a rencontré Bouréma Condé, Ministre de l'Administration du Territoire et de la Décentralisation (MATD) en Guinée-Conakry. Ce dernier a fait part à la délégation camerounaise du feedback positif qu’il a reçu de la mission effectuée par le PACV au Cameroun au mois d’avril 2018. Au cours de cette séance de travail, à laquelle ont pris part l’équipe du PACV et les plus proches collaborateurs du Ministre, les échanges ont porté sur le déroulement du voyage d’échange du PNDP, la capitalisation des activités du PACV et son rôle dans le développement local. Au terme de cette rencontre, Bourema Condé a émis le souhait, avec l’appui de la Banque mondiale, que les échanges entre les deux programmes se poursuivent au-delà des deux voyages d’échanges qui ont été effectués. Déjà le 14 mai 2018, la mission avait déjà échangé avec le Dr Condé Yamori, Secrétaire Général du MATD, sur le montage institutionnel du PACV. La partie camerounaise était composée de Marie Madeleine NGA, Coordonnateur National du Programme National de Développement Participatif (PNDP), Zoutene Doufene du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT), Mout Estelle, du ministère de la Décentralisation et du Développement Local, Goerges Nkami et Isaac Ekeme, respectivement Responsables socio-environnemental et Formation et Développement des Capacités au PNDP.


En rappel, depuis 2017, la Banque Mondiale a mis en place une plateforme d’échanges et de partage d’expériences entre programmes de développement participatifs intervenant dans 03 pays africains. Il s’agit du PNDP au Cameroun, du PACV en Guinée Conakry et du Projet Pôle de Développement de la Casamance (PPDC) du Sénégal. Ces programmes, quasi similaires dans les objectifs et le mode opératoire, bénéficient de l’appui financier et technique de la Banque mondiale.
Laissez un commentaire
Aucune réaction