PNDP-Littoral : plus de 86 millions pour les infrastructures scolaires à Douala 3

Actualité mise à jour le   

-

Publié initialement le 24 Août 2021


149
PNDP-Littoral : plus de 86 millions pour les infrastructures scolaires à Douala 3

Plus de 86 millions pour les infrastructures scolaires à Douala 3

Signée le 24 août 2021, la toute première convention de co-financement des projets entre le PNDP et une commune d’arrondissement du Littoral, celle de Douala 3 en l’occurrence, servira à la construction et à la réhabilitation des blocs de salles de classe dans quelques écoles maternelle et primaire de cette collectivité territoriale décentralisée

En cette veille de la rentrée scolaire 2021-2022, le Coordonnateur régional du PNDP pour le Littoral, Bruno Daniel Nkandjo et Valentin Epoupa Bossambo, le maire de la commune d’arrondissement de Douala 3 optent ont paraphé le document qui soutiendra la construction et la réhabilitation des infrastructures scolaires du sous-secteur éducation de base dans ladite municipalité.  

En apposant leurs signatures, ce 24 août sur la toute première convention de co-financement des projets (plus de 86 millions dont 75 supportés par le Programme) entre le PNDP et la commune d’arrondissement de douala 3e, les deux responsables posent les jalons d’une collaboration bénéfique pour les populations de douala 3e. La construction d’un bloc de deux salles de classe et d’un bloc administratif à l’école maternelle de Bilonguè, la réhabilitation d’un bloc de quatre salles à l’école publique de Ndodmbe et enfin la réhabilitation d’un bloc de six salles à l’école publique de Ndogpassi donnent un contenu réel et pratique à ladite convention.

A travers cette synergie d’action en faveur du développement local, la coopération entre le PNDP et la Commune d’arrondissement de Douala 3 se voit ainsi davantage renforcée. Car tout récemment, c’est une moto de marque AG tout terrain qui a été mise à la disposition de cette municipalité par le Programme, pour faciliter les déplacements des cadres communaux financiers et de développement. Bien plus, les activités de planification, financées par le PNDP qui aboutiront à l’élaboration du tout premier Plan communal de développement (PCD) de cette commune y sont aussi en cours.

Pour rappel, le PNDP a couvert, pendant ses deux premières phases, 329 communes. Ce n’est qu’à partir de la3e phase que le Programme est passé à une couverture complète par l’intégration de 31 communes urbaines d’arrondissement.

Laissez un commentaire
Aucune réaction