Commune d'Ambam : le piston qui fait tourner la Commune

Actualité mise à jour le 03 Fév. 2021

-

Publié initialement le 01 Fév. 2021


151
Commune d'Ambam : le piston qui fait tourner la Commune

Le piston qui fait tourner la Commune

Hervé Maurice Bibang Ipoua a servi six années comme Cadre chargé du développement à la Commune de Biwong Bulu, il est désormais Secrétaire général à Ambam.

Depuis le 11 novembre 2019, Hervé Maurice BIBANG IPOUA est le Secrétaire général de la Commune d’Ambam. Une municipalité quatre à cinq fois plus grande (superficie et dernier compte administratif) que celle de Biwong-Bulu, où il fit ses premiers pas en tant que Cadre Chargé de Développement (CCD).

Dès sa prise de service, le tout nouveau secrétaire général doit faire face à de nombreux challenges dans un contexte où, il doit élaborer le budget communal comptant pour l’exercice 2020, car des tensions au sein de la commune n’ont pas permis d’élaborer ce document prévisionnel pour l’année d’avant(2019).

Homme des challenges, le SG va organiser la session de plein droit et préparer la passation des services entre les maires entrant et sortant. Quelques mois plus tard, il va ensuite organiser deux sessions extraordinaires du Conseil municipal ayant respectivement trait à la gestion de la forêt communale et à la recherche des financements des projets par le FEICOM.

Par ailleurs, l’effectif communal est estimé à plus de 100 personnes. Trop volumineux et peu motivé selon le premier diagnostic posé, il met en place un système de réunion afin de mettre ce personnel au même niveau d’information. Il procède par la suite à la réévaluation de ce personnel, exercice au bout duquel il arrive à élaborer un organigramme clair des services communaux.

En manager avisĂ© et dans le but d’apaiser les tensions encore vives dĂ» aux divisions politiques, il crĂ©e une Ă©quipe de football rĂ©unissant tout le personnel communal. « Je pense avoir gagnĂ© la confiance du Maire et de mes collaborateurs en restant Ă  chaque fois professionnel et technique Â» affirme-t-il.

 

Laissez un commentaire
Aucune réaction