JADDEL 2020 : le PNDP présente le chemin parcouru

Actualité mise à jour le   

-

Publié initialement le 08 Août 2020


255
JADDEL 2020 : le PNDP présente le chemin parcouru

En prélude à la journée mondiale de la décentralisation, qui se célèbre ce lundi 10 août, le Programme National de Développement Participatif (PNDP) a tenu à vulgariser, le 06 août 2020 au siège de la cellule nationale de coordination du Pndp à Yaoundé, davantage ses actions au service du développement local.

Au cours des échanges empreints de convivialité, les hommes de médias ont appris des missions et réalisations du PNDP et surtout assouvi leurs curiosités en posant un maximum de questions aux responsables de la structure créée en 2004. Cette étape a constitué l’entrée en matière pour une descente sur le terrain dans le département du Nyong et So’o, région du Centre. Les journalistes y ont pu prendre la mesure de l’apport du PNDP dans la vie des communautés locales notamment le soutien de la structure à la radio communautaire Femmes de Mbalmayo, la construction des hangars du marché Japon ou encore le renforcement des capacités des populations du village Akomnyada 2 où les habitants sont désormais engagés dans la recherche des solutions adaptées à leurs problèmes spécifiques.

C’est une population en liesse qui accueille la délégation composée du maire de la commune de Mbalmayo, des responsables du PNDP et des journalistes ce 07 Août. Les sons des balafons, tambours et des battements de mains s’accordent aux pas de danse exécutées par les populations regroupées au petit carrefour du village Akomnyada 2. Sur place, des abris aux colorations locales ont été aménagés pour les hôtes du jour.

Une fois le décor planté par le maire, Dieudonné Zang Mba Obele, le président du comité de concertation du village créé en 2017 prend la parole. Lorsqu’il commence à présenter les membres qui constituent le comité, des chuchotements se font entendre dans la foule. C’est que la constitution du comité est calquée sur le modèle du gouvernement du pays. En effet, on a des ministres de la sécurité, de la santé…C’est le travail du comité en concertation avec les autres populations qui a valu à Akomnyada 2 le premier prix du Guichet performance des communautés institué par le PNDP. Un prix qui récompense entre autres, la capacité des populations des zones rurales à trouver des solutions endogènes à leurs problèmes en attendant que des travaux définitifs soient engagés. L’engagement citoyen des habitants de ce village s’illustre par l’installation des plaques solaires pour pallier le manque d’énergie électrique, le comité a par ailleurs institué le jeudi comme journée visant à l’entretien des routes, pistes agricoles et autres ouvrages hydrauliques. Pour lutter notamment contre les maladies hydriques, l’entretien des points d’eau est une affaire de tous dans le comté.

Le prix d’une valeur de 500 mille FCFA a servi à gérer un besoin identifié par les populations. Ainsi, avec cette somme, du matériel d'agriculture comme des houes, brouettes, machettes ont été achetés au bénéfice de la communauté. Cette récompense entre dans le cadre de la phase 3 du PNDP débuté en 2016. En effet, cette phase met l'accent sur l'engagement et le contrôle citoyen et la pérennisation des acquis du programme. D’ailleurs un autre prix, le Guichet Performance des communes met également en compétition les municipalités. Lors de dernière édition de 2019, pour la région du Centre, le premier prix a été remporté par la commune de Mbalmayo qui a bénéficié ainsi du financement de ses projets par le PNDP sans apport à hauteur de 50 millions FCFA.

Les journalistes ayant fait le déplacement pour le Nyong et So’o ont également visité la radio communautaire Femmes de Mbalmayo, les nouveaux hangars et bâtiments du marché Japon qui bénéficient d’un apport du PNDP. La descente sur le terrain s’est achevée samedi 08 août avec la visite d’un site touristique d’Ebogo, dans la commune de Mengueme./.

 

Laissez un commentaire
Aucune réaction