Nécrologie : Bray V Amina prudence n’est plus

Actualité mise à jour le   

-

Publié initialement le 20 Mars 2020


433
Nécrologie : Bray V Amina prudence n’est plus

Bray V Amina prudence n’est plus

La secrétaire assistante de direction à la cellule régionale du Pndp Adamaoua est décédée le 21 février dernier à Ngaoundéré des suites d’une maladie.

C’est un moment difficile pour la famille de la cellule régionale du Pndp Adamaoua qui vient de perdre un membre proche. Bray V Amina a tiré sa révérence alors qu’elle officiait en tant que secrétaire assistant de direction au sein de cette cellule. Agée de 42 ans, cette dame originaire à la fois de la Région de l’Extrême-Nord (de son père) et du Sud-Ouest (de sa mère), laisse un grand vide derrière elle, « Ce n’est pas facile de se séparer d’une personne avec qui on a travaillé pendant longtemps. Pour nous ses membres proches, il nous est très difficile d’accepter sa disparition. Nous souhaitons que Dieu l’accueille dans sa demeure. Et à ses enfants, nous souhaitons courage et patience devant l'adversité de cette rude épreuve », confie un de ses collègues, encore sous le coup de l’émotion.

Née le 14 octobre en 1978 à Ngaoundéré, Bray V Amina prudence a fait son parcours primaire et secondaire dans la région Sud-Ouest. Précisément à Manfé et Kumba. En 2002, elle s’envole pour la capitale, Yaoundé, où elle suivra une formation professionnelle à l’Institut Siantou Supérieur dans la filière de secrétariat de direction. Une formation qui sera couronnée d’un diplôme de brevet de technicien supérieur en 2004. Comme expérience professionnelle, Amina Prudence, a été tour à tour à la Centrale commission centre Kumba de 2002 à 2005. Elle a séjourné pendant quelques semaines au Commonwealth Youth Centre Adamawa. Bray V Amina prudence a frappé à toutes les portes avant de parvenir à la cellule régionale du Pndp Adamaoua en 2005 où elle a travaillé en tant que secrétaire de direction, jusqu’à sa mort le 21 février dernier.

Le Pndp Adamaoua perd une dame de qualité.
Laissez un commentaire
Aucune réaction