Les clés de la démarche du MINEPAT déclinés

Actualité mise à jour le 04 Fév. 2020

-

Publié initialement le 01 Fév. 2020


138
Les clés de la démarche du MINEPAT déclinés

C’était à l’occasion de la conférence annuelle des responsables des services centraux et déconcentrés du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, le 21 janvier 2020, au Palais des congrès de Yaoundé.

 

Comment l’économie locale apporterait une contribution à l’émergence de la nation ? morceau choisi d’un ensemble de questionnements qui ont meublés la traditionnelle rencontre initiée par le MINEPAT. Pour débattre de ce sujet, un panel d’experts et de responsables de haut rang dont Marie Madeleine NGA, Coordonnateur national du PNDP. Celle-ci ne manquera pas de présenter les acquis du PNDP, dans le domaine de la décentralisation et du développement local, en écho à la recommandation du Ministre Alamine OUSMANE MEY de « prendre fortement en considération l’action locale au bénéfice de l’émergence économique nationale ».

Le thème central des travaux au Palais des congrès a porté sur : « Cameroun, les clés de la construction de l’émergence et du développement dans l’inclusion sociale ». Pour le MINEPAT, le défi global est celui d’une économie compétitive et productive, à travers l’accélération d’une croissance créatrice de richesses bénéfiques aux populations, d’où la notion de développement durable inclusif. Une thématique centrale qui, en plus de la contribution de l’économie locale à l’émergence nationale s’est déclinée en trois autres sous thèmes axés sur la compétitivité et la productivité ; l’enjeu de la consolidation budgétaire ; l’émergence et le développement inclusif durable.

La présence de personnalités et acteurs de premier plan à ces assises, traduit la volonté, la vision et les attentes fortes du MINEPAT. Outre le Ministre Alamine OUSMANE MEY, le Ministre délégué Paul TASONG, en charge de la planification, le secrétaire général Jean TCHOFFO, ainsi que leurs proches collaborateurs, l’expertise et l’expérience ont enrichi les travaux des différents panels. On peut relever la présence de Fred Ebongue Makolle, secrétaire général du ministère de la décentralisation et du développement local, Abdoulaye SECK, directeur des opérations de la Banque mondiale au Cameroun, David ABOUEM A TCHOYI, Expert des questions de gouvernance locale, Rosalie ABOUTOU, secrétaire général du ministère des affaires sociales, pour ne citer que ceux-là.

Les échanges denses et constructifs ont permis, de l’avis du Ministre Alamine OUSMANE MEY, de « mener une large réflexion et proposer des mesures et actions fortes à mener pour accélérer la marche du pays vers l’émergence ». C’est sur cette note, empreinte de satisfaction que le rendez-vous du lendemain, 22 octobre 2020, a été pris pour la lecture du rapport général, mais aussi et surtout la cérémonie de présentation des vœux.
Laissez un commentaire
Aucune réaction